« 2020 s’annonce sous
de beaux auspices »

Message de Frédéric Sanchez, Président du Directoire

INNOVATION ET
INTERNATIONALISATION

DEUX LEVIERS ESSENTIELS
POUR ACCOMPAGNER L’AMBITION DE FIVES

Un nouveau record de prise de commandes

Après deux années 2015 et 2016 difficiles, marquées par la chute du prix du pétrole et des matières premières, le ralentissement de l’économie mondiale et de celles des pays émergents, l’exercice 2017 est une année de rebond, pour Fives, sur le plan commercial. C’est aussi une année de consolidation sur le plan de ses résultats, avec une progression modeste de son résultat brut d’exploitation.
Avec un montant de prise de commandes de plus de 2,1 milliards d’euros, le Groupe a, pour la première fois de son histoire, franchi le seuil symbolique des 2 milliards d’euros d’enregistrement, établissant ainsi un nouveau record, supérieur de plus de 18 % au précédent.
L’ensemble des secteurs d’activité et toutes les zones géographiques dans lesquelles le Groupe est présent ont contribué à cette remarquable performance, qui a bien sûr bénéficié du retour de la croissance économique mondiale, mais qui a aussi été nourrie par le succès de ses innovations de rupture.

L’innovation : digitalisation et fabrication additive

Fives a mis très tôt l’accent sur l’innovation. Le Groupe fait aujourd’hui partie des 30 premiers déposants français de brevets et, en 2017, 52 nouveaux brevets ont été déposés.
Avec une demande pour une automatisation accrue de leurs lignes de production, les clients industriels de Fives cherchent à développer des systèmes plus flexibles, plus respectueux des hommes et de l’avenir, tout en répondant au mieux à l’évolution des modes de consommation. Fives s’efforce de leur répondre en leur apportant solutions numériques et nouvelles technologies. Ainsi, c’est grâce à ce mariage entre digitalisation et équipements de procédés que Fives est devenu un fournisseur incontournable des centres de tri de colis haute cadence pour les principaux acteurs de l’e-commerce mondial, aussi bien en Chine qu’en Europe, aux États-Unis ou au Japon. C’est aussi grâce à ces savoir-faire que Fives a conquis par ses solutions intégrées de nouveaux secteurs d’activité comme celui du meuble et de l’ameublement. Fives a ainsi conçu pour Schmidt des solutions totalement automatisées de production de cuisines.
L’innovation constitue aussi un relais de croissance pour demain. En faisant le pari de l’impression 3D métal, qui permet la conception de pièces à géométrie inédite tout en s’affranchissant des contraintes de l’usinage classique, Fives développe des technologies qui devraient révolutionner demain la façon de produire. Avec Michelin comme partenaire, avec qui une co-entreprise, AddUp, a été créée en 2016 dans ce domaine, Fives se construit ainsi un relais de croissance à un horizon de cinq à dix ans.

L’international : nouveau marché et nouvelles exigences

L’internationalisation est l’un des autres leviers de croissance de Fives. Après avoir réussi au début des années 2000 ses premiers pas aux États-Unis et en Chine, Fives a fait du Japon, il y a une dizaine d’années, sa nouvelle frontière. Avec plus de 200 millions d’euros de commandes espérées en 2018 dans ce pays, et après une année 2017 déjà marquée par un record (150 millions d’euros), le Japon occupe, dans le bilan des géographies de Fives, la troisième place du podium à égalité avec la Chine, mais après les États-Unis et la France. Cette réussite est exemplaire de la qualité de l’offre technique du Groupe et de sa capacité à répondre aux attentes de clients japonais, parmi les plus exigeants au monde, en termes de délai, qualité, et performances. Les succès enregistrés dans ce pays dans les domaines de l’e-commerce, de l’automobile, de l’acier et des systèmes de combustion sont une belle récompense pour les femmes et les hommes du Groupe.

Franchir le cap des 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le très beau carnet de commandes de fin 2017, proche de 1,5 milliard d’euros, offre une très forte visibilité sur les perspectives d’activité de Fives pour 2018 et 2019, que confortent les premiers mois de 2018, qui continuent de s’inscrire dans la tendance de 2017.
Après avoir franchi en 2017 le seuil des 2 milliards d’euros de prise de commandes, le Groupe devrait franchir en 2018, et pour la première fois, le cap symbolique des 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires.